Naga

 

Naga
naga

Hindouïsme. Le nāga (नाग ou serpent en sanskrit), si on décortique son écriture sanskrite nous avons deux lettre na et ga.

Na représente les pouvoirs de guérisons et ga est la force qui écarte les obstacles. Ces deux consonnes mis ensemble crée le pouvoir de protection et de guérison. C'est pourquoi le naga est considéré comme un être protecteur des livres saints, des lieux saintes et des hommes saints. Pouvant guérir à volonté, il sont le pouvoir d'immortalité et de vie (fertilité).

Bouddhisme. Dans le bouddhisme, les nagas sont des dragon, des demi-dieux gardiens des cieux et qui dispensent la pluie et la fertilité. Dans le bouddhisme tibétain, les Nagaraja (roi-serpents) vivent dans des palais aquatiques et ont pour royaume les lacs, les rivières, les fleuves et les sources.

Naga circulaire
Naga circulaire


Par extension, le terme naga fut attribué à des personnes qui ont atteint l'état de libération ou sont devenu des sages. Par exemple Nagarjuna, un auteurs hindoue du IIIème siècle, signifie “ celui qui subjugue les Nāga”.