La divination codifiée

 

La divination est une forme de voyance, cette dernière étant la capacité de « voir de manière surnaturelle » à travers le temps, l'espace ou la matière : percevoir les énergies, les événements passés ou futurs, les événements se déroulant à distance, etc. Le mot divination vient du latin divinatio, dérivant lui-même de divinus qui signifie divin, ou de divinare, divina agere qui signifie accomplir une chose divine. D'après le Larousse, la divination est « l'art prétendu de deviner l'avenir ». Nous considérerons la divination comme l'art de connaître ce qui est caché dans l'espace ou le temps (qu'il s'agisse du passé, du présent ou de l'avenir). Comme l'indique son étymologie, la divination est un art sacré, souvent réservé aux prêtres du culte prédominant.

Jeunes filles russes faisant une divination avec des poulets


« Nous considérons donc la divination comme une tentative, naturelle à l'esprit humain, de découvrir ce qui lui est caché dans le temps et dans l'espace, soit par des moyens matériels et par des procédés variés sans relations rationnelles certaines avec leur objet, soit par l'éveil d'une forme d'intuition encore très mal connue, soit peut-être, dans certains cas, avec le secours d'être surnaturels si tant est qu'ils existent. » (Gwen Le Scouézec, Hubert Larcher et René Alleau, Encyclopédie de la divination).


La divination peut être facilitée par un don de prémonition ou de voyance, ainsi que par la sensibilité du caractère et le mode de vie du pratiquant. La faculté de voyance se traduit chez la plupart des gens par des intuitions, des rêves prémonitoires, des « flashs », ... Ce type de phénomènes est intéressant mais non maîtrisé. Les divinations y viennent de manière sauvage et involontaire ; elles ne peuvent pas être provoquées par l'individu quand il le désire mais arrivent de manière incontrôlée. Certaines personnes prennent même peur de ces intuitions. 

Cette faculté est cependant développable par tous car c'est une capacité naturelle de notre nature humaine. Il est sûr que certaines personnes possèdent de manière innée une voyance plus développée que la moyenne mais cette aptitude ne fera pas nécessairement de ces personnes de grands clairvoyants ou devins. Sans un entraînement adéquat, il est probable que leurs facultés ne donnent que peu de résultats. De bonnes divinations reposent essentiellement sur votre travail, votre effort pour faire fructifier vos facultés originelles. La faculté de voyance est comme un muscle que vous voudriez renforcer. Quelle que soit votre constitution originale, vous devez le développer par des exercices appropriés. « La fonction crée l'organe » disent les biologistes, ce qui signifie dans ce cas-ci que l'usage de vos facultés latentes réveillera progressivement vos organes de perception du monde invisible. Ces organes de perception subtils existent déjà en vous mais vous devez en prendre conscience et apprendre à les utiliser.


La divination est un art comme un autre : tout le monde ne peut pas devenir Mozart mais nous pouvons tous apprendre à jouer de la musique et à composer des morceaux simples. De même, si rares sont ceux qui maîtrisent la divination jusqu'à son stade ultime de prophétie, tout être humain peut développer ses capacités de deviner les grandes lignes de l'avenir, du présent ou du passé. Soyez donc confiant, même si vos premiers essais ne sont pas fructueux. Ne renoncez pas trop vite, entraînez-vous et, petit à petit, vous verrez vos résultats s'améliorer. À vous de cultiver cette faculté, de la faire de plus en plus grandir.